Quelques animaux de compagnie inhabituelle

Quelques animaux de compagnie inhabituelle

Commentaires fermés sur Quelques animaux de compagnie inhabituelle By 

Disposer d’un animal de compagnie est un meilleur moyen d’ajouter à votre foyer, une différente dynamique. Mais lorsque vous n’êtes pas seul, vous avez un ensemble de personnes chez vous ou que vous êtes occupé par le travail, il est difficile de s’occuper d’un animal de compagnie. Les animaux de compagnie ont besoin de plus d’attention et de compagnie. En voici, quelques un que vous pouvez choisir pour une bonne compagnie. 

La tortue 

La tortue est un des animaux faciles à entretenir et dont la quintessence est d’être froide puis calme. Il en existe plusieurs types, mais le mieux pour une bonne compagnie est celui à col roux africain ou celle appelée la tortue-boîte orientale, car elles dépassent à peine 30 cm de long. 

Il vous suffit de les mettre dans un terrarium aménagé et elles seront bien en bonne santé et heureuses. Rendez-vous sur ce site internet pour en savoir plus sur l’animal idéal. Par rapport à tout autre animal de compagnie la tortue n’a pas besoin d’être nourrir tous les jours, mais le nettoyage de leur espace et l’apport de l’eau fraiche sont important. 

Le serpent 

Pas conseillé pour ceux qui ont les âmes sensibles, mais les serpents d’une certaine race peuvent être compté parmi des animaux de compagnie. En général, les races concernées ne difficile à avoir chez vous. 

Rassurez-vous de l’acheter chez un qui sais comment s’y prendre avec les serpents afin de recevoir de lui les meilleures instructions possible pour mieux les garder. Une fois que vous êtes rassuré, les serpents peuvent devenir votre meilleur compagnon de maison. 

Eux aussi n’ont pas besoin d’être nourris régulièrement, car la majorité de leur temps est dédiée au sommeil. Certaines races, comme la couleuvre brune ou la couleuvre royale de Californie, peuvent même passer deux semaines sans manger. À vous de savoir comment vous entretenir pour qu’il ne se retourne pas contre vous.

Comments are closed